materia-medica

Camille Guérin : mon aïeul

Emprunter une certaine voie dans sa vie se fait parfois naturellement, on connaît le cap, la ligne tracée qui nous méne inexorablemet là où on doit être !

Mon aïeul

Camille Guérin, mon arrière grand-père m'a toujours inspiré, et ce dès mon plus jeun âge. J'étais rempli de fierté lorsque, à l'école, son nom tombait...Grand homme, qui a oeuvré dans l'ombre des plus influents de son époque : Pasteur, Calmette, Koch. Son engagement pour le bien de l'humanité alors ravagée par la Tuberculose était sans égal...encore aujourd'hui, la medecine se sert des découvertes de mon arrière grand-père pour le bien.

Camille Guérin & Albert Calmette & Robert Koch

Aujurd'hui je lui rend honneur, car je suis fière de ce qu'il a accompli et fier de porter son nom !

© Materia-Medica 2019
© Paul Guérin 2019
Droits réservés dans tous pays

Posté par P GUERIN à 05:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


14 août 2019

Le glaucome

Le glaucome

Le glaucome est un état maladif de l’œil qui provoque une diminution irrémédiable du champ de vision. Il est la conséquence de dommages au nerf optique. C’est d’abord la vision périphérique qui est touchée. La personne qui en souffre peut devenir aveugle si elle ne reçoit aucun traitement. Le glaucome est d’ailleurs la 2e cause de cécité dans le monde dans les pays les moins développés du monde, après la cataracte.

materia-medica_oeil

Le plus souvent, le glaucome est associé à la suite de l’élévation de la pression à l’intérieur de l’œil (pression intraoculaire). Normalement, celle-ci ne devrait pas dépasser 21 millimètres de mercure (mmHg).

Cependant, on constate que chez près de 1 personne sur 3, les symptômes du glaucome apparaissent même si la pression dans l’œil est normale. Un moins bon apport sanguin vers le nerf optique, causé par de l’athérosclérose dans les vaisseaux qui irriguent ce nerf, pourrait être en cause. Que la pression à l’intérieur de l’œil soit trop élevée ou non, le traitement demeure le même.

Qui est touché ?

Au Canada, 1 % des personnes âgées de plus de 40 ans en sont atteintes. Cette proportion grimpe à 5 % chez les personnes âgées de plus de 70 ans, et à 10 % au-delà de 80 ans. Le glaucome peut néanmoins se manifester à tout âge.

En France, plus d’un million de personnes seraient concernées, dont 400 000 personnes non traitées par ignorance de la maladie. Les plus de 40 ans sont principalement concernés, le glaucome peut néanmoins se manifester à tout âge.

Les causes

Bien souvent, on ignore pourquoi le glaucome apparaît. L'hérédité comportemental est le principal facteur de risque. Par ailleurs et certaines caractéristiques anatomiques pourraient jouer un rôle.

Parfois, le glaucome est associé à un problème précis, tel que :

  • un traumatisme brutal sur l’œil;
  • un autre problème de la vue : cataracte, myopie prononcée, uvéite chronique;
  • certaines maladies : diabète, hypertension, troubles cardiovasculaires, hypothyroïdie non contrôlée.
  • La prise de certains médicaments augmente aussi le risque de glaucome. C’est le cas, par exemple, des corticostéroïdes administrés directement dans les yeux ou par voie orale.

Remarque. Les corticoïdes en pompe pour l'asthme ou en crème ou onguent pour l'eczéma n'ont pas d'effet sur le glaucome.

Pourquoi la pression monte-t-elle ?

À l'intérieur de l’œil, entre la cornée et l’iris, se trouve un espace appelé chambre antérieure. Cet espace est rempli d’un liquide appelé humeur aqueuse.

Ce liquide transparent exerce plusieurs fonctions :

  • il maintient la pression intraoculaire,
  • donne sa forme au globe oculaire et
  • nourrit la cornée et le cristallin.

L’humeur aqueuse est constamment renouvelée et circule dans l’œil.

Dans la plupart des cas de glaucome, une diminution de l’excrétion de l’humeur aqueuse par sa voie de sortie se produit. L’excrétion du liquide est soit ralentie de façon progressive, ce qui mène peu à peu au glaucome à angle ouvert, soit bloquée rapidement, ce qui provoque un glaucome à angle fermé. Puisque l’humeur aqueuse ne s’évacue pas normalement, la pression à l'intérieur de l’œil s’accroît. La forte pression va provoquer une excavation de la tête du nerf optique qui altère les fibres optiques de la rétine et les détruit progressivement. Ceci entraîne un trouble de champs visuel périphérique généralement pas perçu par le patient.

oeil sain-oeil avec glaucome

Types de glaucome

  • Glaucome à angle ouvert : Comptant pour 80 % à 90 % des cas (chez les Caucasiens, les Noirs et les Hispaniques), ce type de glaucome se forme lentement sans causer de symptômes, sur une période de temps allant de 10 ans à 20 ans. L’« angle » dont il est question est celui formé par la jonction entre l’iris et la cornée. On l’appelle l’angle irido-cornéen. Habituellement, les deux yeux sont atteints. Un des signes précurseurs importants est la hausse graduelle de la pression à l’intérieur de l’œil. Normalement, celle-ci ne devrait pas dépasser 21 millimètres de mercure (mmHg). La pression intraoculaire est détectable par un examen de la vue.
  • Glaucome à angle fermé : Plus rare (sauf chez les Asiatiques, chez qui il est fréquent), il survient à la suite d'une augmentation soudaine de la pression dans l’œil. Il s’agit d’une urgence médicale. Il donne lieu à une douleur oculaire extrême et à d'autres symptômes bien perceptibles, comme une baisse de vision et des halos colorés autour des lumières. La pression intraoculaire s’élève parfois jusqu’à 80 mmHg. Généralement, de telles crises arrivent en soirée au moment où l'éclairage est faible et où les pupilles se dilatent. Si ce type de glaucome n’est pas traité rapidement, la personne peut devenir aveugle. S’il est traité à temps, le risque de cécité est grandement réduit. Le glaucome à angle fermé s'attaque d'abord et généralement à un seul œil, puis à l'autre dans les 5 ans en l’absence d’un contrôle adéquat.

Deux facteurs sont requis pour qu'une crise se produise :

- Une prédisposition anatomique.

- Une dilatation de la pupille (l’orifice central de l’iris, là où passent les rayons lumineux). Elle peut se produire à la suite d'un long séjour à l'obscurité, d’un stress ou de l'usage de médicaments qui dilatent la pupille, comme les antispasmodiques, antihistaminiques, antidépresseurs et dérivés nitrés.

  • Glaucome congénital : Il peut survenir dès la naissance ou prendre quelques mois à se manifester. Le plus souvent, il touche les deux yeux. Parfois héréditaire-génétique, il peut représenter un problème isolé ou s'expliquer par une malformation oculaire (en général une cataracte congénitale) ou certaines maladies rares. Dans ce cas-ci également, il y a blocage de la sortie de l'humeur aqueuse.

Diagnostic

Voici les examens les plus couramment pratiqués.

  • Test de tonométrie : Il s’agit du premier test généralement entrepris. Le tonomètre mesure la pression à l’intérieur de l’œil. Deux techniques sont employées : on dirige un jet d’air pressurisé sur l’œil ouvert, c’est la tonométrie à air pulsé ; ou après instillation d’un collyre anesthésique un cône aplati est posé sur la cornée, c’est la tonométrie à aplanation. Ce test est à la fois rapide et indolore. La pression intraoculaire normale se situe entre 8 mmHg et 21 mmHg.
  • Mesure de l’épaisseur de la cornée : Il est important de mesurer l’épaisseur de la cornée puisque celle-ci influence le résultat obtenu au test de tonométrie. Si la cornée est épaisse, la pression est surestimée; si la cornée est mince, la pression est sous-estimée.
  • Observation de l’œil : Des indices de dommages au nerf optique peuvent être observés à l’aide d’un appareil qui dirige une lumière dans l’œil.
  • Test du champ de vision : Pour évaluer l’étendue du champ visuel, on demande à la personne de fixer une cible au centre d’une sphère illuminée, puis un point lumineux apparaît à différents endroits du champ visuel.

Quand consulter ?

  1. Consulter d'urgence dès qu'on ressent une douleur importante à l’œil et qu'en même temps la vision baisse rapidement.
  2. Consulter un médecin ophtalmologiste régulièrement pour prévenir toute affection oculaire.
  3. Consulter un médecin pour tout problème associé au port de verres de contact.

 

© Materia-Medica 2019

 

© Paul Guérin 2019

 

Droits réservés dans tous pays


08 août 2019

Herbier, les plantes qui soignent - Le sureau du Canada

Le Sureau du Canada - Sambucus Canadensis (Sambucus nigra subsp. canadensis.)

materia-medica_Sambucus nigra subsp. canadensis.

 

Petit-fruit aux mille vertus...Le Sureau du Canada

Un peu d'histoire

Le nom latin Sambucus fait allusion aux flutiaux (sambuca) que les pâtres grecs taillaient dans le bois tendre du Sureau. Galien (médecin grec du IIe siècle de notre ère) recommandait le Sureau contre les catarrhes et les excès de mucus. Il tenait son savoir de ses confrères qui avaient jeté les bases de la médecine moderne au cours de l'ère précédente. En effet, quelques siècles auparavant, Pline l'Ancien attribuait au Sureau les mêmes propriétés. Le savoir grec a également voyagé vers l'Asie et le Sureau fut intégré à la pharmacopée de la médecine ayurvédique (Inde).

  • En Amérique du Nord, les Amérindiens attribuaient les mêmes propriétés au Sureau blanc (Sambucus canadensis) dont la composition est, comme on l'a découvert plus tard, semblable à celle de son cousin européen. Au Québec, le Sureau blanc a longtemps tenu une place de choix dans la médecine domestique des Canadiens français.
  • En Italie, en Belgique, en France, en Allemagne et en Angleterre, on lui reconnaît des vertus diurétiques, diaphorétiques (qui provoque la sudation) et anti-inflammatoires. Au Moyen Âge, on a utilisé l'eau de Sureau (eau dans laquelle on a fait macérer des fleurs) pour éclaircir le teint et atténuer les taches de rousseur. Fleurs et fruits ont longtemps servi à la fabrication de boissons rafraîchissantes. Au printemps, on en buvait de grandes quantités afin de purifier l'organisme des toxines accumulées durant l'hiver. On dit même que certains vins auraient été adultérés avec du Sureau. Une légende qui date de la fin du XIXe siècle veut qu'un marin américain qui s'était enivré avec du porto additionné de jus de Sureau ait été guéri de ses rhumatismes.

De nos jours encore, on trouve souvent des Sureaux dans les vieux jardins de monastères et, avec un peu de chance, un vieux moine ou une moniale se souviendra qu'on tirait des fleurs et des fruits un sirop contre la toux.

materia-medica_Sambucus nigra subsp. canadensis

Recherches/Utilisation en phytothérapie

  • Efficacité Grippe : En 1993, un essai à double insu avec placebo a été mené auprès de 27 sujets dans un kibboutz israélien au cours d'une épidémie de grippe. Les résultats indiquent qu’un extrait de baies de Sureau (sirop Sambucol®) a été nettement supérieur au placebo pour soulager rapidement les symptômes de la grippe. Au bout de deux jours, 93,3 % des sujets traités au Sureau voyaient déjà un soulagement important de leurs symptômes, tandis qu'il a fallu attendre six jours pour que 91,7 % des personnes du groupe placebo montrent une amélioration similaire. Au cours de la saison grippale 1999-2000, des chercheurs israéliens ont mené, en Norvège, un essai à double insu contre placebo auprès de 60 sujets atteints d’influenza de types A et B2. Les auteurs rapportent que le sirop de Sureau a eu pour effet d’enrayer les symptômes de la grippe quatre jours plus tôt et de réduire nettement le recours aux médications de secours en comparaison avec les sujets qui prenaient le placebo. Des données in vitro indiquent que cette préparation (Sambucol®) inhibe le développement de nombreuses souches de types A et B du virus de l'influenza et a un effet immunostimulant.
  • Usage reconnu Rhume et inflammations des voies respiratoires : En 1986, la Commission E approuvait l'usage médicinal des fleurs de Sureau pour le traitement du rhume. En 1999, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) reconnaissait l’usage traditionnel des fleurs de Sureau comme diaphorétique (qui provoque la sudation) et expectorant. Ces deux organismes rapportaient que des essais in vitro et sur des animaux permettaient d'établir que les fleurs avaient une action anti-inflammatoire, diurétique et sudorifique.
  • Usage traditionnel Sinusite : Une préparation fabriquée en Allemagne et comprenant des fleurs de Sureau, de la Gentiane, de la Verveine, de la Primevère et de l'Oseille (Sinupret®) aurait donné de bons résultats dans des essais menés sur des sujets souffrant de sinusite chronique et aiguë, mais les résultats de ces études, menées principalement en Allemagne, ne sont pas répertoriés dans la banque de données Medline.

Précautions

Contre-indications

  • Grossesse, allaitement et jeunes enfants. L’OMS déconseille l’usage des fleurs de Sureau chez les femmes enceintes, chez celles qui allaitent et chez les jeunes enfants en raison de l’insuffisance de preuves quant à leur innocuité. D’autres sources estiment qu’il n’existe pas de restriction à cet égard. L’injection d’une substance isolée (lectine) extraite du Sureau à des souris enceintes a eu un effet toxique sur leur foetus. Les auteurs de cette étude ont fait remarquer qu’étant donné les hautes doses administrées, il était peu probable qu'une telle chose se produise chez des humains. En outre, une étude de pharmacovigilance a porté sur 762 femmes enceintes qui avaient pris, au moins une fois durant leur grossesse, une préparation renfermant, entre autres plantes, des fleurs de Sureau (Sinupret®). Elles ont donné naissance à 786 enfants et aucun effet tératogène ou embryotoxique n’a été observé. La documentation médicale ne signale pas non plus d’effets tératogènes ou embryotoxiques attribuables aux fruits mûrs, et le sirop de Sureau était traditionnellement donné aux enfants.
  • Personnes allergiques aux plantes de la famille des caprifoliacées.
© Materia-Medica 2018
© Paul Guérin 2018
Droits réservés dans tous pays

 

17 juillet 2019

L'éthique de réciprocité, une règle d'or

Vincent van Gogh, La parabole du bon Samaritain

 

L’éthique de réciprocité ou règle d'or désigne une règle morale dont le principe fondamental est énoncé dans presque toutes les grandes religions et cultures : « traite les autres comme tu voudrais être traité » ou « ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse ». Cette préoccupation est intimement liée au développement de l’humanité depuis ses origines. Elle s’est enrichie et renouvelée, et constitue une source d’inspiration essentielle pour l’approfondissement du concept moderne des droits de l'homme.

Au sens étroit du terme, dans les relations économiques, l’éthique de réciprocité désigne le principe positif selon lequel les transactions de biens ou de services doivent correspondre à l’échange de valeurs à peu près équivalentes.

  • Racines religieuses et philosophiques

Les philosophies et religions de l'Histoire de l'homme ont contribué depuis longtemps à la réflexion et à la formulation de concepts proposant une approche de l'éthique de réciprocité et ce de différentes manières :

  1. Bouddhisme : « Ne blesse pas les autres de manière que tu trouverais toi-même blessante. » – Udana-Varga 5:18 (environ -500) ;
  2. Confucianisme : « Ce que tu ne souhaites pas pour toi, ne l'étends pas aux autres. » – Confucius (environ -551 - -479) ;
  3. Christianisme : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » – Jésus de Nazareth (environ -5/32) (Mt 22. 36-40 [archive]), « Toutes les choses donc que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-les-leur, vous aussi, de même ; car c’est là la loi et les prophètes. » – Jésus de Nazareth (Mt 7. 12 [archive]), et aussi Matthieu 22:39, Luc 6:31, Luc 10:27 ;
  4. Hindouisme : « Ceci est la somme du devoir ; ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'ils te fassent. » – Mahabharata (5:15:17) (environ -500) ;
  5. Humanisme : D'après Greg M. Epstein (en), chapelain humaniste séculier à l'Université Harvard, « Ne faites pas aux autres… est un concept qu'essentiellement aucune religion ne rate entièrement. Mais aucune de ces versions de la règle d'or n'a besoin d'un Dieu ».
  6. Islam : « Aucun d'entre vous ne croit vraiment tant qu'il n'aime pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même. » – Mahomet (570-632), Hadith 13 de al-Nawawi ;
  7. Jaïnisme : « Rien qui respire, qui existe, qui vit, ou qui a l'essence ou le potentiel de la vie ne devrait être détruit ou dirigé, ou subjugué, ou blessé, ou dénié son essence ou son potentiel. Pour renforcer cette vérité, je vous pose une question : est-ce que le désespoir ou la douleur sont quelque chose de désirable pour vous ? Si vous répondez oui, ce serait un mensonge. Si vous répondez non, vous exprimez la vérité. Juste comme le désespoir et la douleur ne sont pas désirables pour vous, il en est de même pour tout ce qui respire, ou existe, vit ou a l'essence de la vie. Pour vous et pour tous, ceci n'est pas désirable, et douloureux, et répugnant. » ;
  8. Judaïsme : « Tu ne te vengeras pas, ou tu ne porteras aucun grief contre les enfants de ton peuple, tu aimeras ton prochain comme toi-même : Je suis le seigneur. » – Torah, Lévitique 19:18. (environ -538/-332) ; cette règle est ainsi présentée par Hillel (vers le début de l'ère chrétienne, avant les enseignements de Jésus de Nazareth) : « Ce que tu ne voudrais pas que l'on te fît, ne l'inflige pas à autrui. C'est là toute la Torah, le reste n'est que commentaire. Maintenant, va et étudie. » – Talmud de Babylone, traité Shabbat 31a, à un homme qui lui demande de lui expliquer le sens de la Torah, « le temps de rester debout sur un pied » ;
  9. Philosophie en Grèce antique : « Ne fais pas à ton voisin ce que tu prendrais mal de lui » – Pittacos de Mytilène (-640/-568) et « Évite de faire ce que tu blâmerais les autres de faire » – Thalès (-624/-546)
  10. Taoïsme : « Regarde le gain de ton voisin comme ton propre gain, et la perte de ton voisin comme ta propre perte » T'ai Shang Kan Ying P'ien, « Le sage n'a pas d'intérêt propre mais prend les intérêts de son peuple comme les siens. Il est bon avec le bon ; il est également bon avec le méchant, car la vertu est bonne. Il est croyant avec le croyant ; il est aussi croyant avec l'incroyant, car la vertu est croyante. » – Dao De Jing (environ 600 av. J.-C), Chapitre 49 ;
  11. Zoroastrisme : « La nature est bonne seulement quand elle ne fait pas aux autres quoi que ce soit qui n'est pas bon pour soi-même. » – Dadistan-i-Dinik 94:5 (environ -700) ;
  • Évolution historique

Il n'y a donc pas d'origine unique ou de filiation simple entre ces différentes attestations : la notion est présente dans toutes les cultures et religions. Ensuite, le principe émerge de façon progressive dans les réflexions et pratiques sociales :

Sous une forme primitive, il est formulé par la loi du talion. Celle-ci est un progrès dans la mesure où elle s'oppose à la vengeance incontrôlée et disproportionnée. La vengeance n'est pas condamnée mais doit être « juste » : « Ne fais aux autres que ce qu'ils t'ont fait » ; un développement important se produit avec le Christianisme :

Le principe de réciprocité est complété par le principe de non-agression : « Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, tends-lui la joue gauche » (ce qui est un appel à ne pas se mettre au même niveau moral, mais n'exclut pas la sanction pénale),
Le principe même de réciprocité est dépassé pour déboucher sur l'idée d'actions dépourvues de toute idée de retour : « Aime ton prochain comme toi-même » ou « Ce que vous ferez au plus petit, c'est à moi que vous le ferez » ;

Origène considère cette maxime comme étant l'expression de la loi naturelle, ce qui sera repris par tous les Pères de l'Église, particulièrement Jean Chrysostome ou Saint Augustin d'Hippone qui proclame : « Aime et fais ce que tu veux ». Luther, suivi en cela par tous les grands réformateurs, reprend cette doctrine.

  • La « Golden Rule »

La « Golden Rule » (ou Règle d'Or) est formulée au XVIIe siècle en Angleterre :

  • En 1615, par Thomas Jackson, grand théologien et prédicateur anglican.
  • En 1671, lorsqu'un ouvrage est pour la première fois consacré entièrement à ce thème, sous la plume de Benjamin Camfield.

Hans Reiner (1896-1991), philosophe allemand, propose de distinguer différentes formulations de la « Golden Rule » :

la règle d'empathie qui part de nos désirs ou de nos craintes : « Ce que tu redoutes ne le fais pas à autrui ; ce que tu désires qu'il te soit fait, fais-le toi-même pour les autres » ;
la règle d'équité qui part de nos jugements de valeur : « Ce que tu reproches à autrui, ne le fais pas toi-même ; comme tu juges qu'autrui devrait agir à ton égard, agis toi-même vis-à-vis de lui ».

L'interprétation du terme s'enrichit :

Cette éthique n'a aucun sens si elle est prise sans empathie, c'est-à-dire sans prendre en compte les besoins et les sentiments de l'autre personne. Une autre façon de l'exprimer serait : « Traite les autres comme tu voudrais être traité si tu étais à leur place. ». C'est pourquoi certains l'appellent plutôt « l'éthique de réversibilité » ;
Ce n'est donc pas une règle pour imposer un système de pensée particulier, ce qui serait une action non éthique. Elle implique la tolérance et l'universalisme (une application de cette règle à tous les hommes et pas seulement au groupe dont on fait partie, l'ingroup).

La « Golden Rule » est utilisée comme un slogan anti-esclavagiste par les quakers, lorsqu'ils découvrent le sort des Noirs en Amérique. Cela explique peut-être son succès ultérieur aux États-Unis où elle donne lieu à une abondante littérature, y compris dans le domaine du management (Arthur Nash, J.C. Penney) et même de la politique [voir les discours présidentiels de John Kennedy contre la ségrégation raciale (1963) et de Barack Obama au Caire (juin 2009) ou à Oslo (décembre 2009)].

  • L'éthique de la réciprocité selon Thomas Nagel

Dans les années 1970, le philosophe américain Thomas Nagel propose de penser l'altruisme de façon objective, sur la base d'une éthique de la réciprocité

          - Dépasser la pitié et le spectacle de la souffrance

« L'altruisme apparaît comme une capacité inhérente à la nature humaine de suspendre la considération exclusive de son bien-être à la vue de la souffrance d'autrui. Selon Rousseau, il existe une émotion fondamentale, la pitié, qui tempère l'ardeur que l'homme a pour son bien-être par une répugnance innée à voir souffrir son semblable.(…) La pitié est ainsi pour Rousseau la plus parfaite réfutation de la thèse de Mandeville selon laquelle les vices privés suffiraient à engendrer les vertus publiques. Toutefois, l'altruisme ainsi défini (…) n'est que sa suspension momentanée dans des circonstances toujours particulières. (…) l'amour propre a vite fait de reprendre le dessus dès que le spectacle perd en intensité. (…) Autrement dit, l'amour de soi se cache derrière le sentiment de la pitié. »

         - Dépasser le jugement moral

« S'il faut substituer une approche rationaliste à une approche esthétique de l'altruisme, il faut comprendre en quel sens un argument moral est susceptible de fournir une motivation. Nagel retient de l'impératif catégorique kantien l'idée selon laquelle un jugement moral constitue en lui-même une motivation suffisante de l'action et rejoint le kantisme sur deux points : rejet des systèmes moraux qui font découler les principes de moralité d'une motivation antérieure à l'éthique ; importance de la conception métaphysique de la personne, analogue au principe kantien de liberté pratique. (…) Nagel réunit ces points et développe une certaine conception de soi qui lui permet d'expliquer l'intérêt qu'un agent peut trouver à agir par altruisme, indépendamment de toute autre considération »

  • La réciprocité comme critère objectif de l'altruisme

Pour Nagel, la formulation « ce que tu ne veux pas qu'on te fasse, ne le fais pas à autrui » semble restreindre le champ de l'éthique à une considération de prudence : « Si je veux éviter représailles et sentiment de culpabilité, il vaut mieux que j'évite de faire subir à autrui des comportements dont je ne souhaiterais pas moi-même être la victime. (…) » Et d'ailleurs pour « éviter représailles et mauvaise conscience » ne suffirait-il pas de prendre un garde du corps et un anxiolytique ?
« Dire qu'une raison d'agir est objective, c'est dire que la fin de l'action est susceptible de valoir pour tous les agents qui se trouvent dans la même situation. Lorsque l'on se soucie de réciprocité, notre raison d'agir est objective car n'importe qui devrait agir comme nous le faisons. (…) Au lieu de mettre autrui à notre place en lui prêtant nos sentiments, il s'agit bien pour nous de nous mettre à sa place en appliquant la règle de réciprocité. (…) Autrement dit, quand nous compatissons aux malheurs d'autrui, nous prêtons à ce dernier notre capacité de sentir. Quand nous jugeons en termes de réciprocité, nous jugeons nos actions comme autrui le ferait.»

Ainsi selon Nagel, l'égoïste est « celui qui reformule toutes les maximes de ses actions à la première personne du singulier.» L'altruiste, « à l'inverse reformule toutes ses actions à la troisième personne du singulier. (…)»


« L'argument de la réciprocité suppose qu'un agent soit capable d'agir selon des raisons qui ne valent pas seulement pour lui, mais pour n'importe quel agent. (…) Alors qu'un égoïste, s'il en existe, serait forcé de ramener toutes ses raisons d'agir à ses désirs et à ses intérêts, ne reconnaissant même pas l'intérêt qu'autrui pourrait avoir à lui venir en aide, l'altruiste procède en sens inverse des raisons subjectives que nous connaissons tous, vers les raisons objectives qui conduisent une personne parmi d'autres à prendre intérêt à quelque chose ou à quelqu'un ».

08 juillet 2019

Herbier, les plantes qui soignent - La Shatavari

Shatavari - Asparagus racemosus

Shatavari Asparagus racemosus

La Shatavari, une Panacée au féminin

Bien que recensée parmi les aphrodisiaques, en réalité la Shatavari est avant tout un remède offrant de décupler certaines facultés d’adaptation de l’organisme. Faisant partie des rares plantes à avoir le privilège d’être autorisée, et même conseillée aux femmes enceintes, elle favorise la lactation, apaise les troubles menstruels, se rend utile en cas de ménopause et sera tout autant préconisée pour les hommes atteints de faiblesse générale, de troubles de la libido ou pour favoriser la production de spermatozoïdes. Bref, une complémentation indispensable à celles et ceux qui attendent un enfant ou souhaitent en avoir un, mais également une médecine tout terrain à conserver précieusement dans sa pharmacie naturelle…

Shatavari plante des femmes : fécondité, grossesse, ménopause, fausse couche, syndrome prémenstruel...

La Shatavari, Asparagus racemosus que l’on appelle également le cerisier d’hiver, et qui en indien signifie « l’amie des femmes », n’est en fait pas moins que la cousine européenne d’une plante potagère que nous connaissons fort bien : Asparagus officinalis… l’asperge ! Cependant, bien que la Shatavari possède elle aussi des vertus diurétiques, elle va bien au-delà de ces simples propriétés.

D’une action spécifique à un pouvoir global

Plante des femmes ?

Oui, nul doute que cette plante grimpante ou rampante, pouvant atteindre plusieurs mètres de long, aux feuilles ressemblant aux aiguilles de pin et dont les minuscules fleurs apparaissent par petits épis, est une puissante alliée pour :

  • réguler et atténuer les troubles induits par le syndrome prémenstruel, qui entraîne de nombreuses manifestations parfois difficiles à vivre : altérations de l’humeur, irritabilité, agressivité, tendance dépressive, léthargie, rétention hydrique, œdème, prise de poids, tension mammaire, maux de tête, vertiges, palpitations, ballonnements, constipation, nausées, pesanteur pelvienne, lombalgies
  • améliore la fécondité en tant que tonique utérin
  • assurer une lactation abondante aux mères allaitantes, effet attribué à une action de libération de corticostéroïdes ou à une augmentation de la prolactine, hormone déclenchant la sécrétion lactée après l’accouchement
  • rééquilibrer les hormones et ainsi normaliser les dysfonctionnements liés à la ménopause, dont les symptômes peuvent être multiples : bouffées de chaleur dues à une instabilité vasomotrice, nervosité, insomnie, vertiges, palpitations, lassitude générale, prise de poids, sécheresse vaginale, dépression, angoisse de vieillir, ostéoporose, fléchissement de la libido
  • tout en stimulant le désir…

De façon préventive, son action générale sur le système reproducteur féminin l’indique tout spécialement en cas de risque de fausse couche. Ce sont les griffes, c’est à dire l’ensemble de la partie souterraine de la plante comprenant à la fois les racines et les rhizomes, qui sont utilisées dans la médecine ayurvédique, et que l’on appelle parfois « ginseng des femmes ».

Et c’est à des principes actifs tels que glycosides, saponines, isoflavones et mucilage, qu’elle tient ses propriétés si spécifiques. Toutefois, « la plante aux mille amants » des légendes apportera également son soutien aux hommes souffrant d’une faible fécondité spermatique et d’apathie sexuelle.

Les applications médicinales de la Shatavari

Comme c’est le cas d’autres Panacées, la Shatavari tire sa réputation de sa capacité à combiner un nettoyage en profondeur de la sphère digestive à d’autres mécanismes salutaires.

Tout comme sa cousine, elle est diurétique, mais aussi :

  • antispasmodique,
  • cardiorégulatrice (qui assure la régulation cardiaque),
  • adoucissante (capable de diminuer la douleur ou l'irritation),
  • digestive,
  • légèrement laxative,
  • sédative,
  • et tonique (aide à retrouver un certain niveau de tonicité, soit au court terme (café), soit au long terme et d’une manière plus stable (adaptogènes).

Petite parenthèse sur son aspect tonique qui n’a absolument rien à voir avec l’énervement fébrile qu’apporte la caféine du café, au contraire la Shatavari favorisera tout aussi bien le tonus intellectuel que physique tout en équilibrant le système nerveux. Par ailleurs, certains chercheurs ont eu l’opportunité de valider l’utilisation ayurvédique ancestrale visant à soulager les ulcères gastriques et les troubles digestifs fonctionnels.

Bien qu’elle n’ait pas directement de propriété anti-acide, la réduction de sécrétions acides qu’elle induit pourrait être liée au rôle bénéfique qu’elle joue sur la muqueuse gastrique.

Grâce à cette activation des défenses naturelles de la sphère gastrique, la Shatavari est à la fois préventive et curative en cas d’ulcères, soulageant rapidement et durablement la douleur et les sensations de brûlure de l’ulcère duodénal.

D’autres hypothèses scientifiques évoquent une amélioration :

  • de la durée de vie des cellules mucosales,
  • du mucus et d’autres substances à la base de l’ulcère protégeant l’organisme de ses effets corrosifs,
  • de la sécrétion de prostaglandines protectrices de l’estomac.
  • Enfin, les propriétés immuno-modulatrices de la Shatavari permettraient de lutter contre les septicémies abdominales.

Les modes d’emploi de la Shatavari

Comme le Neem et bien d’autres, la Shatavari accompagne souvent les Indiens au plus près de leurs demeures, jardins et lieux publics. Et pour cause, puisqu’en plus d’agrémenter la mythologie locale, la Shatavari, comme une appréciable liste d’autres compléments ayurvédiques, favorise une automédication éclairée aussi simple que la cueillette et la préparation de quelques aromates.

En l’occurrence, il est ici question de déterrer les racines se développant en de nombreuses tiges et rhizomes que l’on pourrait comparer à de longues pousses de bambou ou des asperges boisées, formant une impressionnante racine plus dense que la Mandragore et le Minseng réunis. Les racines et rhizomes sont ensuite nettoyés et broyés en poudre, puis absorbés sous différentes formes :

  • on pourra mélanger cette poudre dans du ghee, non pas les formules pseudo ayurvédiques vendues dans la plupart des commerces, mais le véritable ghee qui est un beurre clarifié, longuement cuit à très basse température pendant trois jours, dans le but d’en conserver les propriétés et de créer une alchimie très spéciale
  • ou encore en agrémenter le jus matinal de fruits, de légumes ou d’herbes
  • ou plus particulièrement en cas d’ulcère et de troubles digestifs fonctionnels, l’utiliser sous forme de décoction.

Si la prise directe de Shatavari est déconseillée aux enfants et adolescents en raison de l’accroissement de la libido qu’elle provoque, en revanche on l’a dit, elle est traditionnellement prescrite aux femmes enceintes pour fortifier le futur bébé et éviter les fausses couches.

RAPPEL : Une formule spagyrique avec des plantes de source sauvage s'avère efficace entre 72 heures et 96 heures (3 cycles circadiens), contre 2 à 6 semaines pour une préparation classique du commerceRappellons également que seules les synergies de plantes médicinales sont capables d'apporter les bienfaits recherchés et d'accomplir le travail thérapeutique visé. Aucune plante isolée ne peut contenir la solution !

© Materia-Medica 2018
© Paul Guérin 2018
Droits réservés dans tous pays

 

 

 


02 juillet 2019

Découvrez nos extraits oléiques - les huiles des gourmets

Nous le proclamons haut et fort : la nourriture devrait toujours l'emporter sur le médicament, car nous sommes persuadés que nous sommes ce que nous mangeons et que notre potentiel santé est directement lié avec notre alimentation.

Soucieux du bien-être de ceux et celles qui nous suivent (vous êtes plus de 2500 à suivre notre blog) et plusieurs centaines à chercher régulièrement des réponses à vos questions auprès de Paul, nous avons décidé de mettre au point une gamme d'huiles gastronomiques pour votre bien-être. Ces huiles s'utilisent avant tout dans une cuisine macrobiotique concoctée avec conscience et avec des ingrédients de la plus grande qualité. Moins l'aliment est transformée, plus il est d'interêt pour l'organisme sur le plan nutritif. Faites l'impasse sur les calories vides, et réconciliez-vous avec les choses simples, mais saines.

©Alchimistes Gastronomiques_extraits oléiques

Découvrez notre travail et nos extraits oléiques sur notre nouvel blog. N'hésitez pas à nous transmettre vos suggestions et idées, car c'est dans la partage que réside le savoir.

Faites-vous du bien, faites-vous plaisir !

Extrait oléique - Ail noir - Les Alchimistes Gastronomiques

L'origine de l'ail noir est controversée. Selon certaines sources, il serait né en Corée il y a plus de 4 000 ans. Selon d'autres, au Japon. Quoiqu'il en soit, l'ail noir est un ingrédient très prisé dans la cuisine de l'Asie de l'Est, notamment au Japon où il est considéré comme un alicament (aliment/médicament).

http://lesalchimistes.canalblog.com
© Materia-Medica 2018
© Paul Guérin 2018
©Alchimistes Gastronomiques
Droits réservés dans tous pays

23 juin 2019

Graines germées aux vertus médicinales

GRAINES GERMÉES MÉDICINALES, ET LEURS VERTUS

Graines germées

S’il est des nutriments à l’intérieur desquels se trouvent concentrées des substances vitales, ce sont bien les graines germées.
Véritables aliments/santé, riches en vitamines, minéraux et autres oligoéléments, elles comblent efficacement certaines carences dues à une alimentation pas toujours bien équilibrée…

Outre ses bénéfices intrinsèques, les graines germées possèdent l’avantage de pouvoir se stocker facilement sans se dégrader. Il est également possible de les faire germer facilement chez soi, quel que soit le lieu d’habitation, leur entretien ne prenant que peu de temps.

LE POUVOIR BENEFIQUE DES ENZYMES
Les graines germées renferment en quantité étonnante des protéines singulières : les enzymes. Là réside leur secret médicinal. En effet, les enzymes sont connues pour permettre les réactions chimiques nécessaires au fonctionnement physiologique et biologique du corps. Il a été constaté une augmentation enzymatique conséquente chez des peuplades vivant en harmonie avec la nature et consommant une grande quantité d’aliments crus. D’autre part, le niveau d’amylase de la salive est, dans les pays industrialisés, 30 fois plus élevé chez un homme de 25 ans que chez un homme de 80 ans. Une telle différence est amoindrie selon la façon de se nourrir. Il y aurait donc un lien entre la faible consommation d’enzymes et le vieillissement. La nature est très bien faite puisque les graines germées, aliments vivants par excellence, permettent une assimilation et une digestion d'une excellente qualité et s'inscrivent ainsi parfaitement bien dans toute approche phytothérapeutique.

Graines de choux rouge germées

DES VERTUS DIETETIQUES
Plutôt que la quantité, les graines germées cultivent la qualité. Effectivement, leurs vertus nutritionnelles évitent les problèmes liés à une ingestion abondante de nourriture, tout en facilitant le travail de digestion. Des sportifs de haut niveau ont constaté l’efficacité énergétique de la consommation de graines germées. En outre, elles contribuent à la fonte des mauvaises graisses, comme en témoigne une cure de tournesol germé. Non seulement la balance atteste d’un changement positif mais l’organisme tout entier bénéficie, en parallèle, d’une désintoxication naturelle.

QU'EN EST-IL DES JEUNES POUSSES ?
On appelle jeune pousse une graine germée ayant produit deux folioles vertes. Complémentaire du point de vue nutritionnel, la graine apporte en sus la chlorophylle. Très proche de la structure moléculaire du sang – de par son apport en magnésium –, cette substance en lien avec l’énergie solaire est de fait très bénéfique à l’organisme avec, pour effet, la régénération des cellules.

Germination

GRAINES QUE VOUS POUVEZ FAIRE GERMER

LES AROMATIQUES

Graines de carvi

  • Graine de carvi

Goût: Son goût est particulier, légèrement anisé. Sa saveur un peu âcre ne laisse jamais indifférent !
Aspect: De couleur marron clair, c’est une graine plate
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 13 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Le carvi facilite la digestion et le transit intestinal. Il est utilisé pour ses propriétés stimulantes, antispasmodiques, expectorantes et fortifiantes. Le carvi est conseillé en cas de règles douloureuses et favorise la lactation
Préparation / cuisine: Famille du cumin, utilisé comme épice. Carvi, cumin et nigelle ne germent bien que si leurs graines sont de récolte récente. Les graines de carvi s’entendent particulièrement bien avec les pommes de terre, le chou sous toutes ses formes, les carottes, les betteraves et les champignons ainsi qu’avec les saucisses et les viandes grasses (mouton, porc, canard, oie).
Effets: Traditionnellement utilisé comme remède contre les maux d’estomac. Favorise la digestion, calme les douleurs spasmodiques gastro-intestinales, combat les flatulences, soigne l’inappétence, les dyspepsies nerveuses, l’aérophagie, le météorisme et les parasites intestinaux.

  • Graine de coriandre

Goût: légèrement sucré, agréable et rafraîchissant.
Aspect: Rondes et creuses de couleur marron clair.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 10 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, C, K sels minéraux (calcium, fer, phosphore, potassium, souffre), oligo-éléments (cuivre).
Préparation / cuisine: Ces graines sont généralement utilisées entières pour parfumer les saumures, macérations et marinades. Moulues, elles entrent dans la composition du curry. Les graines germées de coriandre agrémentent plats, pâtes, salades et desserts. Le fichier canadien sur les éléments nutritifs signale les propriétés antioxydantes des feuilles de coriandre fraîches, qui contiennent des caroténoïdes, dont le bêta-carotène, absent de la graine elle-même.
Effets: On lui attribue des vertus digestives, laxatives, toniques, diurétiques, stimulantes, sédatives, aphrodisiaques et antibactériennes.

  • Graine de cumin

Goût: Piquante, un peu amère et très parfumée.
Aspect: Graine fine plate et courbée en forme de lune.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 13 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Renforce le système immunitaire, favorise la lactation des mères allaitantes.
Préparation / cuisine: Les graines germées de cumin accompagnent universellement les préparations végétariennes sucrées et salées. Curieusement, les graines de cumin semblent imputrescibles. Carvi, cumin et nigelle ne germent bien que si leurs graines sont de récolte récente.
Effets: Traditionnellement utilisé comme remède contre les maux d’estomac. Favorise la digestion, calme les douleurs spasmodiques gastro-intestinales, combat les flatulences.

  • Graine de cumin noir ou nigelle

Goût: Son goût est particulier, légèrement anisé. Sa saveur un peu âcre ne laisse jamais indifférent !
Aspect: De couleur marron clair, c’est une graine plate.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 13 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Le carvi facilite la digestion et le transit intestinal. Il est utilisé pour ses propriétés stimulantes, antispasmodiques, expectorantes et fortifiantes. Le carvi est conseillé en cas de règles douloureuses et favorise la lactation.
Préparation / cuisine: Famille du cumin, utilisé comme épice. Carvi, cumin et nigelle ne germent bien que si leurs graines sont de récolte récente. Les graines de carvi s’entendent particulièrement bien avec les pommes de terre, le chou sous toutes ses formes, les carottes, les betteraves et les champignons ainsi qu’avec les saucisses et les viandes grasses (mouton, porc, canard, oie).
Effets: Traditionnellement utilisé comme remède contre les maux d’estomac. Favorise la digestion, calme les douleurs spasmodiques gastro-intestinales, combat les flatulences, soigne l’inappétence, les dyspepsies nerveuses, l’aérophagie, le météorisme et les parasites intestinaux.

  • Graine de fenouil

Goût: Saveur légèrement anisée. Agréable, parfumé, seul ou à mélanger avec d’autres graines.
Aspect: Jolie graine striée et de couleur marron clair.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 6 Arrosage (fois par jour): 1
Nutriment: Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, C, Riches en fer, phosphore, potassium, cuivre, calcium, manganèse.
Préparation / cuisine: Les graines germées de fenouil ont une tonalité rafraîchissante qui relève aussi bien le salé que le sucré. Convient bien pour agrémenter un sandwich, une salade, des tomates et des crudités. Conservation 5 jours.
Effets: Propriétés fébrifuges et antiflatulentes. Particulièrement indiqué en cas de colite, digestion difficile, aérophagie, lourdeurs après les repas. Réputé favoriser la lactation.

  • Graine de fenugrec

Goût: Graines particulièrement aromatiques, épicés avec une petite saveur rappelant celle du curry. Les jeunes pousses ont un goût plus amer.
Aspect: En forme de petit gravier sa couleur avoisine le beige clair.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Contient des proportions notables de phosphore et de fer, mais aussi du calcium, potassium, sodium et autres composants minéraux, ainsi que des acides aminés essentiels et les vitamines A, B1, B2, B3, B6, B8 et C.
Préparation / cuisine: Les graines de fenugrec ont une grande longévité, des dizaines d’années sans déperdition de leurs capacités germinatives, ce qui est indéniablement un indice de leur vitalité. Relèvent les préparations salées et sucrées. Pour obtenir de très beaux germes, les baigner au bout de deux ou trois jours, les laver et les replacer dans le germoir. Après récolte, conservation 7 jours au frais.
Effets: Améliore la circulation du sang, stimule le pancréas, dépuratif du foie et anti-anémique.

  • Graine de persil

Goût: Goût typique de la plante adulte de persil, en plus doux.
Aspect: Fine petite graine ovale brun-gris.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 10 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, B6, C, K, sels minéraux, Riche en vitamine C et en antioxydants.
Préparation / cuisine: Le persil met longtemps à germer et demande de la patience. Ensuite il accompagne les crudités et les plats cuits (pommes de terre, céréales, légumes…)
Effets: Plante riche en huiles essentielles. Il renforce la pousse des ongles et des cheveux. Le suc frais et les germes sont des stimulants musculaires et nerveux, des dépuratifs du sang, antianémiques et vasodilatateurs.

  • Graine de raifort

Goût: Saveur poivrée, goût frais et piquant.
Aspect: Plutôt sphérique et de couleur marron foncé.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Vitamines A, B, C, sels minéraux, oligo-éléments (silicium). Très riche en vitamine C.
Préparation / cuisine: Reconnu pour son pouvoir inhibiteur de la croissance des levures et des moisissures.
Effets: Utilisé pour combattre la fièvre et les états grippaux. Favorise la digestion et la circulation sanguine, dégage les voies nasales. Possède des propriétés diurétiques, antibiotiques, stimulantes et purifiantes.

LES CÉRÉALES

Grainesd d'épeautre

  • Graine d’amarante

Goût: La saveur assez neutre, douceâtre, délicate, graine légèrement croquante.
Aspect: Petite graine jaune moutarde
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Très riche en protéines, elle renferme de la lysine, acide aminé supposé rare dans les céréales. Contient aussi du calcium, phosphore, potassium, fer, zinc, de la vitamine A, B, B9 , C,E. Ne contient pas de gluten.
Préparation / cuisine: Excellent remplaçant du couscous, ou de toute préparation à base de semoule de blé. S’accommode avec tout (salé, sucré, petits-déjeuners). Bien laver avant et après le trempage à cause de sa tendance à fermenter, rincer abondamment 1 à 2 fois/ jour.
Effets: Sa consommation favorise la lactation des mères allaitantes. Elle aide à lutter contre l’anémie et la fatigue. C’est une bonne alternative pour les personnes souffrant d’allergie aux albumines des céréales et aux produits laitiers.

  • Graine d’avoine

Goût: goût très doux.
Aspect: Plutôt plat et d’un beige clair.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Riche en protéines (environ 13-14 %), l’avoine contient du tryptophane. Elle est aussi la céréale la plus dotée en matières grasses (environ 7 %), renfermant un taux important de galacto-lipides, qui auraient un effet bénéfique sur le système nerveux. Teneur très élevée en antioxydants, en vitamines du groupe B et en sels minéraux : fer, calcium, magnésium, phosphore, sodium.
Préparation / cuisine: Les graines germées d’avoine se consomment à tous les stades de la germination, dès la sortie du germe, crues ou passées à la vapeur. On peut également les sécher et les réduire en flocons.
Effets: Consommée depuis les temps anciens. Des études ont démontré des propriétés régulatrices de la glycémie et également du taux de cholestérol sanguin, grâce à la beta - glucane, une fibre particulière à l’avoine effet bénéfique sur le système nerveux. Céréale fortifiante améliorant la résistance au froid et à l’humidité, recommandée aux enfants et aux sportifs.

  • Graine de blé

Goût: Goût légèrement sucré et agréable.
Aspect: Un jaune pale et d’un ovale connu.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Richesse en vitaimine A, mais aussi B2, B6, C et E. On y trouve des protides et des glucides, et plusieurs sels minéraux, principalement : calcium, magnésium, fer, zinc, et enfin des enzymes.
Préparation / cuisine: Étant donné qu’il existe de plus en plus d’individus intolérants au gluten que contient le grain de blé non-germé, celui-ci a tendance à être allergisant et peut provoquer des sécrétions excessives de mucus. Au cours de la germination, une bonne partie de l’amidon du grain de blé se transforme en sucres simples, mieux tolérés. Le blé germé a une grande valeur nutritive. À consommer tel quel, sous forme de pain et en galettes esséniennes. Le blé se consomme dès l’apparition du petit point blanc et avant que les racines ne se développent. Sa germination s’opère mieux en masse, ce qui est heureux puisqu’on en utilise généralement de plus grandes quantités, pour la fabrication du pain par exemple (germoir rempli alors jusqu’à mi-hauteur).
Effets: Elle fortifie la peau, les ongles, les cheveux. C’est un puissant régénérateur et purificateur. Conseillé pendant la grossesse et l’allaitement. Cette céréale a une valeur nutritive des plus complètes, à conseiller en cas de fatigue psychique ou physique !

  • Graine d’epeautre

Goût: Saveur raffinée rappelant celle du blé, goût légèrement sucré.
Aspect: Grain de taille moyenne au teint brun.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Très riche en protéines (13 %) et en glucides (70 %), se cultive, se prépare et se consomme exactement comme le blé. Contient également du magnésium (quatre fois plus que dans le blé), du phosphore et du calcium, mais peu de lipides (2 à 3 %). Présence des vitamines du groupe B, particulièrement la B1.
Préparation / cuisine: Se marie avec beaucoup de plats (sucré, salé, petit-déjeuner, collation…). Son utilisation est similaire à celle du blé, mais sa germination est moins aisé que celle du blé, il vous faudra trouver des graines récentes.
Effets: Très digeste. Excellente pour le sport.

  • Graine de kamut

Goût: Saveur douce et sucrée du blé germé.
Aspect: 2 à 3 fois plus gros que le blé dur, elle est également plus allongée.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Riche en glucides (65 %) et protéines (16 %). Contient des lipides (2 %), des minéraux (potassium, phosphore, magnésium, calcium, fer, sodium, manganèse), des vitamines (B1, B2, B3, B5, B6, B9, E).
Préparation / cuisine: Se consomme aussi dès l’apparition du germe, sa saveur délicate rappelle la noisette. Sa culture est similaire à celle du blé en germoir rempli à mi-hauteur.
Effets: Très énergétique et plus riche en protéines végétales, en acides aminées essentiels. Riche en antioxydants. C’est une excellente alternative au blé. Facile à digérer et bien toléré par les personnes sensibles.

  • Graine de maïs

Goût: Goût similaire à la plante de maïs.
Aspect: De couleur jaune typique du maïs.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Source de potassium, magnésium, phosphore et zinc ; contient de la thiamine (vitamine B1), de la riboflavine (B2), niacine (B3), acide pantothénique (B5), acide folique (B9, dite antianémique), les vitamines C et E.
Préparation / cuisine: Cuits ils auront perdu nombre de ces nutriments ; en revanche la germination les exaltera.
Effets: Source élevée de fibres. Recommandé pour sa valeur en protéines et glucides. Il est recommandé pour lutter contre les problèmes urinaires.

  • Graine de millet

Goût: Douce, goût plutôt neutre.
Aspect: Petite graine sphérique de couleur jaune.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Céréale la plus riche en vitamine A. Contient de bonnes proportions de phosphore, magnésium et fer.
Préparation / cuisine: Choisir du millet entier non-décortiqué, que l’on aura soin de laver plusieurs fois avant et après le trempage à cause de sa tendance à fermenter. Pendant la germination, rincer abondamment 2 fois par jour. Cette céréale n’étant pas très facile à faire germer, on se contentera de l’utiliser au stade de la prégermination avant de la faire cuire. A essayer…
Effets: L’une des rares à avoir des vertus alcalinisantes. Il est conseillé aux étudiants car il stimule le travail intellectuel grâce à sa richesse en lécithine et choline. Il aide à lutter contre la fatigue et l’anémie. Il est également recommandé pour les problèmes d’articulations, de peau, de cheveux et d’ongles.

  • Graine d’orge (non-mondée)

Goût: Goût d’une céréale germée à la saveur douce.
Aspect: De forme assez allongée et d’un marron plutôt foncé.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Contient de multiples enzymes dont la super oxyde dismutase (SOD). Renferme des acides aminés essentiels, des vitamines, minéraux, protéines, acides gras essentiels (linoléique et linolénique). Grâce à sa richesse en calcium et en magnésium, elle présente un grand intérêt face aux problèmes d’ostéoporose ; contient aussi d’autres minéraux (cuivre, phosphore, zinc, sodium, fer, manganèse, potassium). Riche en vitamines, spécialement du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9…), ainsi qu’en vitamines C et A…
Préparation / cuisine: Bien laver les graines avant trempage. Se consomme également à l’état de jeunes pousses. Comme toutes les céréales, se conserve au frais 2 à 3 jours.
Effets: Protège contre l’accumulation néfaste des radicaux libres et aide à lutter contre le vieillissement, présente un grand intérêt face aux problèmes d’ostéoporose, recommandé pour les convalescents, les personnes âgées et les enfants.

  • Graine de quinoa

Goût: Légère et croquante au goût très doux. Le quinoa noir sauvage est plus croquant.
Aspect: Petite graine ronde de couleur ivoire (quinoa blanc), marron rouge (quinoa rouge) ou brun rouge à brun très foncé (quinoa noir). Produit un germe très fin translucide.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Graine riche en protéines (jusqu’à 13 %), avec tous les acides aminés essentiels. La part moyenne de lipides est de 6,5 %, les glucides s’élèvent environ à 70 % et les sels minéraux à 2 % (phosphore, calcium, fer). Présence de vitamines B et E.
Préparation / cuisine: Le quinoa germe facilement et produit un germe très fin translucide qui apparaît dès la fin du trempage où il est déjà prêt à l’emploi ; cependant, 1 jour de germination le rendra plus tendre. Il faut savoir qu’à partir du 4e jour les germes commencent à rougir, certains les préfèrent ainsi. Bien laver les graines avant le trempage. Récolte : baigner les graines germées, égoutter, puis sécher sur un torchon propre.
Effets: Très digeste, il apporte force et énergie. Conseillé aux mamans allaitantes, aux enfants et aux bébés. Il est l’un des végétaux les plus nutritifs au monde car il est riche en protéines et en fibres. De plus il s’avère être peu calorique.

  • Graine de riz

Goût: D’une texture assez dure et croquante sous forme de crue germée, elle reste néanmoins douce.
Aspect: De couleurs blanche connu et d’un ovale allongé.
Trempage (h): 24 Temps de germination (j): 3 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Contient les vitamines B1, B2, B3, B6 et C et des minéraux tels que cuivre, magnésium, soufre, phosphore, potassium, calcium et fer…
Préparation / cuisine: Après la germination, les grains de riz restent fermes, mais contrairement aux idées reçues, parfaitement mangeables crus, par exemple sur une salade. On peut aussi cuire le riz germé de 40° à 60°, afin de l’attendrir sans risquer de détruire les nutriments fragiles, ou le faire sécher soit au four soit dans un déshydrateur pendant 6 heures, en veillant toujours à ne pas dépasser les 60°, pour le réduire en farine en vue des petits déjeuners (crème de riz), et comme épaississant dans les soupes et sauces. Germination dans le germoir rempli à mi-hauteur.
Effets: Très digeste, riche en fibres, en amidons assimilables.

  • Graine de sarrasin

Goût: Très doux et neutre. Saveur plus farineuse après une brève cuisson à la vapeur.
Aspect: Graine pyramidale de couleur brun clair à foncé.
Trempage (h): 1/2 heure Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 1
Nutriment: Céréale riche en glucides et acides aminés essentiels. Vitamines A, B1, B2, B3, B5, C, E, K et rutine (vitamine P). Sels minéraux : silicium, magnésium, phosphore, calcium, potassium, manganèse, zinc, cuivre, fluor, fer.
Préparation / cuisine: On trouve le sarrasin sous trois formes dans le commerce : en grains entiers non décortiqués utilisés plutôt pour la culture des jeunes pousses, en grains grillés (kacha) ne germant évidemment pas, en grains décortiqués pour la germination, mais dans ce cas beaucoup sont cassés et le tri s’avère fastidieux. On ne les fait donc pas germer plus de deux jours afin que les grains cassés n’aient pas le temps de fermenter. Les grains de sarrasin ayant la particularité de garder l’humidité, il n’est pas utile de les arroser. Laver soigneusement, laisser tremper, rincer, puis placer dans un bol en retournant les grains de temps en temps pour une bonne répartition de l’humidité. Se consomment germés crus, cuits, ou séchés puis moulus. Arrosage par brumisation, si nécessaire.
Effets: Il est conseillé pour l’élimination des toxines, pour faire baisser le taux de cholestérol, pour ses effets bénéfiques lors de problèmes rénaux, pour la circulation et le renforcement du système immunitaire.

  • Graine de seigle

Goût: Tout comme le blé, un goût légèrement sucré.
Aspect: Le grain de seigle est léger et long, brun-gris et bleuté.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 3 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Excellente source de manganèse qui agit comme cofacteur de plusieurs enzymes, c’est aussi une bonne source de sélénium, phosphore, magnésium, fer, zinc et cuivre. Contient des vitamines (B1, B2, B3, B5, B9, C et E) et, en proportion limitée, des protéines. Riche en fibres et antioxydants.
Préparation / cuisine: Très facile à faire germer, le seigle se consomme dès l’apparition du germe. Bien laver les grains avant le trempage. Se conserve 2 à 3 jours après récolte.
Effets: Riche en fibres et antioxydants, cette céréale est conseillée aux personnes souffrant d’artériosclérose.

LES LÉGUMINEUSES

Graines de carottes germées

  • Graine d’alfalfa ou luzerne

Goût: Saveur délicate, croquante et rafraîchissante, l’alfalfa plaît généralement à tout le monde.
Aspect: Petit graine marron jaune. Les germes de couleur blanche à points jaunes sont d’un effet décoratif subtil sur les salades et les tartines.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Particulièrement riche en protéines de bonne qualité (20 %), en minéraux et oligoéléments (fer, calcium, phosphore, soufre, magnésium), en vitamines (A, B, C, D, E, F, K), en chlorophylle et en fibres.
Préparation / cuisine: Après récolte, baigner plusieurs fois les graines, puis bien les sécher. Elles se conservent entre 5 à 10 jours au réfrigérateur, en fonction de la qualité des semences et du séchage. L’alfalfa s’associe bien à toutes les recettes et à toutes les autres espèces de graines germées. Les germes de couleur blanche à points jaunes sont d’un effet décoratif subtil sur les salades et les tartines. Généralement utilisée en association avec les graines à mucilage comme la cressonnette et la moutarde, l’alfalfa se marie bien avec des graines à saveur prononcée comme le poireau, le fenouil, et piquante comme le radis…
Effets: Considérée comme la plus complète sur le plan nutritionnel, possède des propriétés antioxydantes. Consommée régulièrement, elle est réputée faire baisser le taux du mauvais cholestérol, réduire les effets toxiques des médicaments et aider à éliminer les additifs chimiques des aliments. L’alfalfa est conseillé dans les troubles de la ménopause et l’ostéoporose. Bon pour le cœur, elle est appréciée pour ses vertus reminéralisantes, régénérantes, tonifiantes, détoxifiantes et anti-stress.

  • Graine d’azuki

Goût: Consistance à la fois croquante et moelleuse et leur saveur est proche de celle du haricot blanc.
Aspect: Joli petit haricot rouge de forme ronde. Germe court blanc.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Réputés pour leur richesse en protéines, vitamines B1, B2, fer, calcium et potassium.
Préparation / cuisine: Laver les graines et retirer celles qui sont cassées ou abîmées. Après la récolte, bien les laver. Ôter une à une les peaux qui peuvent être irritantes pour certains. Les azukis germés se combinent parfaitement avec toutes les salades et les céréales, auxquelles ils ajoutent leur consistance à la fois croquante et moelleuse et leur saveur rappelant la noix de cajou. Après récolte les rincer, bien égoutter. Peuvent se conserver dans un bocal hermétique jusqu’à 6 jours.
Effets: Il facilite la digestion, normalise la pression artérielle et aide à combattre la constipation, les coliques, les maladies respiratoires, la migraine et l’insomnie.

  • Graine de betterave rouge

Goût: Plutôt sucrée assez proche de celle de la betterave crue.
Aspect: La graine germée de betterave rouge a une jolie couleur pourpre qui la rend très décorative.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 7 Arrosage (fois par jour): 3
Nutriment: Forte teneur en glucides (fibres) ; faibles proportions de protides et de lipides. Elle contient minéraux et oligoéléments (potassium, sodium, calcium, magnésium, fer, cuivre, zinc, manganèse, fluor, sélénium), des vitamines du groupe B, la B9 en particulier, C et E.
Préparation / cuisine: Rincez bien les pousses avant consommation pour évacuer les téguments. Idéal pour décorer les salades. Conservation après récolte : 8 jours au frais.
Effets: C’est un aliment alcalinisant, énergétique, tonifiant et reminéralisant, régulateur des fonctions hépatiques et du transit intestinal.

  • Graine de brocoli

Goût: Goût épicé plus savoureux que la plante adulte.
Aspect: Petite graine sphérique dans un mélange de tons chauds de marron rouge à brun foncé.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 7 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Excellente source de vitamines A, C, E aux propriétés antioxydantes et du groupe B, particulièrement B2, B6 et de vitamine K. Notables proportions de phosphore, calcium, magnésium, fer, zinc, mais également de potassium, manganèse, cuivre. Le germe de brocoli est particulièrement riche en chlorophylle sulforaphane.
Préparation / cuisine: Très pratique le brocoli s’accorde avec tout. Les graines de brocoli germées, faciles à obtenir, se conservent une semaine au frais.
Effets: Propriétés antioxydantes. Il a été observé que le sulforaphane, micronutriment présent naturellement dans les légumes crucifères dont le brocoli et ses pousses sont l’une des principales sources, pourrait diminuer l’apparition de tumeurs, réduire la croissance des cellules cancéreuses, provoquer leur destruction et aider à prévenir le développement de certains cancers.

  • Graine de carotte

Goût: Un goût amer de jeune carotte ou plutôt son feuillage.
Aspect: Fine petite graine plutôt ovale grisâtre. Germes fins et graciles terminés par une paire de minuscules feuilles d’un vert tendre.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 9 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Riches en sels minéraux (phosphore, potassium, cuivre) et en vitamines carotène (provitamine A), B1, B2, B3, B6, B9, C, D, E et K.
Préparation / cuisine: Conservation après récolte : 8 jours au frais, c’est-à-dire à peu près le temps requis par la germination. Peut se mélanger avec des graines germées au goût plus doux.
Effets: Elle est diurétique, dépurative et antianémique. Utilisée pour ses bienfaits pour la peau et la vue, pour lutter contre les troubles digestifs et les maladies respiratoires.

  • Graine de céleri

Goût: Très rafraîchissante, goût intense et parfumé, proche du céleri même.
Aspect: De forme légèrement allongé et d’un brun clair.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 15 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Riches en fibres, minéraux et oligoéléments : potassium, sodium, phosphore, magnésium, fer, zinc, manganèse, cuivre, nickel, fluor, sélénium, molybdène, chrome, iode… Les vitamines y sont bien représentées : du groupe B, bêta carotène, C et E.
Préparation / cuisine: Bien que leur germination soit délicate à réaliser et peu pratiquée, il sera toujours intéressant de l’expérimenter. Les germinations de céleri conviennent pour tous les plats salés qu’elles parfument (salades, hors-d’oeuvre, purées, pâtes, potages…).
Effets: Elle alcalinise le sang. Recommandé pour ses vertus digestives, diurétiques, antiseptiques, stimulantes pour le système nerveux, tonifiants.

  • Graine de chanvre

Goût: Un goût rappelant celui du fruit sec et ressemblant légèrement à la noisette.
Aspect: La graine de chanvre est sphérique et grisâtre de 3 à 5 mm.
Trempage (h): 10 Temps de germination (j): 4-5 Arrosage (j): 2
Nutriment: Sels minéraux (magnésium, potassium, sodium,), oligo-éléments (bore, cuivre, manganèse, zinc). très nutritifs et riches en protéines, vitamines, mineraux et sans gluten.
Préparation / cuisine: Se consomme lorsque les pousses atteignent 2 cm. Convient parfaitement en préparation de lait végétal.
Effets: Elle se place juste après le soja pour sa richesse en protéines végétales. Très digeste.

  • Graine de chicorée

Goût: Le goût est très amer.
Aspect: Petite graine de forme allongée.
Trempage (h): 5 Temps de germination (j): 8 Arrosage (fois par jour): 3
Nutriment: Très peu calorique, riche en fibres, important apport en minéraux et oligoéléments : potassium, magnésium, fer et surtout sélénium. Vitamines du groupe B, notamment l’acide folique (B9, antianémique) et C.
Préparation / cuisine: Petite graine de forme allongée dont le germe est amer : à mélanger avec des espèces plus neutres comme l’alfalfa pour en atténuer l’amertume, ou à parsemer avec modération sur les salades dont elle rehaussera la saveur. Tonique et laxative, la chicorée facilite la digestion. Après récolte, se conserve 8 jours au frais.
Effets: Très peu calorique, riche en fibres, antianémique. Tonique et laxative, la chicorée facilite la digestion. La chicorée est utilisée pour son action tonifiante sur le foie et les voies digestives.

  • Graine de chou chinois

Goût: Goût très agréable de chou cru. Le germe de chou chinois est particulièrement doux.
Aspect: Il est de couleur brun foncé, c’est une petite graine sphérique.
Trempage (h): 8 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Riche en sodium et potassium, vitamines A, B2, B3 et C.
Préparation / cuisine: Les graines germées de chou chinois se conservent 8 à 10 jours au frais.
Effets: Propriétés antioxydantes et anticancérigènes. Conseillé pour ses effets laxatifs, diurétiques et lors d’états grippaux.

  • Graine de chou rouge

Goût: Goût prononcé du choux rouge.
Aspect: Petit grain rond d’un brun foncé comme pour le chou chinois mais en un peu plus grand. Germe d’une magnifique couleur rose garance.
Trempage (h): 8 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Riche en calcium, soufre, fer, magnésium, zinc, et vitamines A, B1, B2, B3, C.
Préparation / cuisine: Les graines germées se conservent 8 à 10 jours au frais. Jolies germinations tricolores blanches, pourpes avec deux folioles vertes, très décoratives pour vos plats.
Effets: Propriétés antioxydantes et anticancérigènes, très digeste. Elle agit favorablement sur la fatigue, excellent revitalisant et reminéralisant.

  • Graine de chou vert

Goût: Très agréable proche du chou vert adulte.
Aspect: Petit grain rond d’un brun plus clair que le chou chinois ou le chou rouge.
Trempage (h): 8 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Germe riche en soufre, potassium, et vitamines A, B1, B3 et C.
Préparation / cuisine: Conservation 4 à 5 jours après récolte. Le chou vert est bon avec tous les plats salés, comme par exemples en salade composée.
Effets: Propriétés antioxydantes et anticancérigènes. Il est conseillé de consommer ces germinations pour ses vertus antiseptiques et apéritives et surtout pour les troubles de l’estomac, des intestins.

  • Graine d’épinard

Goût: Possède un goût similaire par rapport à la plante adulte.
Aspect: Petit grain rond très clair.
Trempage (h): 2 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 3
Nutriment: Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, B7, B9, C, sels minéraux et oligo-éléments. Il contient des flavonoïdes. Riche en antioxydants.
Préparation / cuisine: Se consomme lorsque les pousses mesurent environ 2cm. Cette graine est parfaite pour accompagner un plat de céréales ou de légumineuses germées.
Effets: La graine d’épinard est reminéralisante, tonifiante, fortifiante pour les cheveux et la peau. Connue également pour ses vertus digestives.

  • Graine d’haricot mungo ou soja vert

Goût: Possède une saveur discrète proche des pois. Leur goût devient un peu plus amer lors de l’apparition des premières feuilles.
Aspect: Grosses graines rondes d’un beau vert brillant.
Trempage (h): 24 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 3
Nutriment: Riche en protéines végétales (24 %) et en lipides (dont la lécithine), il contient des vitamines (A, B1, B2, B3, B6, C, E, H, K), des sels minéraux (fer, potassium, calcium, magnésium, phosphore).
Préparation / cuisine: Placer le germoir dans un endroit sombre et prendre garde à ne pas trop le remplir. Baigner les graines après récolte, laisser sécher. Conservation 8 jours au frais. A consommer avec un petit germe de 1 à 5 cm, néanmoins complètement germés ils deviennent plus digestes. On peut facilement passer les germes une à quelques minutes à la vapeur ou sautés au wok ou à la poêle. Il se marie bien avec tous les plats asiatiques mais également les salades et même les plats salés d’un point de vue générale.
Effets: Les germes d’haricot mungo aident à la régulation de l’insuline, font baisser la tension et le cholestérol. Ils sont également connues pour leur très grande richesse en phyto-oestrogènes et son bénéfique sur les cheveux et les ongles.

  • Graine de lentilles vertes, corail, blondes

Goût: Goût plus ou moins prononcé selon les espèces, les corails ont une saveur plus délicate.
Aspect: Ronde ou un peu plus aplati, de couleur beige, vert foncé (le Puy) voir orangé (corail).
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Source substantielle de protéines, de fer et de calcium. Elles contiennent les vitamines A, B1, B2, B3, B6 et C, ainsi que des minéraux et des oligoéléments (phosphore, manganèse, zinc).
Préparation / cuisine: Trempage dans au moins trois fois leur volume d’eau. Peuvent être consommées dès que le germe apparaît et jusqu’à 2 ou 3 cm, voire au stade de jeune pousse (10-12 cm) crues ou cuites (5 minutes à la vapeur douce). Réputées favoriser la lactation. Trier et laver avant le trempage. Les lentilles germées se conservent 1 semaine au frais.
Effets: Très consistantes et digestes. Elles jouent un rôle bénéfique dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Conseillées aux mères allaitantes.

  • Graine de navet

Goût: Plus douce que le radis la graine de navet reste néanmoins un peu piquante.
Aspect: De couleurs variante allant du marron rouge à brun foncé c’est une graine de forme sphérique.
Trempage (h): 3 Temps de germination (j): 7 Arrosage (fois par jour): 3
Nutriment: Riche en sels minéraux et oligoéléments : soufre, phosphore, chlore, sodium, potassium, magnésium, calcium, fer, zinc, cuivre, manganèse, iode, et en vitamines A, B3, B6, C et E. Pauvres en protides et lipides.
Préparation / cuisine: A consommer lorsque les pousses mesurent 2 à 3 cm. Dans les germoirs à étage, 2 cuillerées à soupe par étage ; croissance plus rapide en coupelle grillagée à raison d’une cuillerée à café étalée en une couche.
Effets: Augmentent l’activité enzymatique anticancérigène. Protège le système nerveux et les artères. Il stimule le foie et les reins et aide à lutter contre la constipation.

  • Graine de petit pois

Goût: Goût de pois frais et croquant.
Aspect: Grosse graine verte.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 3
Nutriment: Très riches en protéines, glucides, lipides et fibres, elles renferment beaucoup de minéraux (potassium, phosphore, magnésium, calcium et fer), et d’oligoéléments (zinc et cuivre). Les teneurs vitaminiques des petits pois sont globalement élevées : vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9), vitamines C et E.
Préparation / cuisine: Si l’on choisit de les faire germer, il faudra les passer à la vapeur ou les blanchir à 40°, mais on les consomme plutôt sous forme de jeunes pousses (env. 8 cm), de couleur vert tendre, à tige blanche. Ces pousses se cultivent généralement en étalant les pois, après trempage, sur une assiette ou une surface plate garnie d’une couche de coton ou de tissu que l’on humidifiera par brumisation régulière pendant quelques jours. Les pois se développeront d’autant mieux qu’on les cultivera dans des germoirs, à condition de se limiter à un seul étage placé sur le bac récupérateur d’eau.Veiller à maintenir constante l’humidité jusqu’à ce que les racines plongent dans l’eau. Ôter le couvercle quand les pousses l’atteignent. Pour les récolter, couper avec des ciseaux au ras des tiges, se conserve au frais 5 jours, jeunes pousses 10 jours.
Effets: Excellente alimentation réputée réduire le taux de sucre dans le sang ainsi que le cholestérol.

  • Graine de pois chiche

Goût: Goût agréable et doux, de texture croquante crue ou fondante après une légère cuisson.
Aspect: Grosse graine claire.
Trempage (h): 48 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Excellente source de manganèse, cuivre, phosphore, fer, zinc, magnésium, potassium, sélénium et molybdène (cofacteur de plusieurs enzymes). Contient des vitamines : B1, B2, B6, B9 et E. Comme toutes les légumineuses, ils renferment de bonnes proportions de protides, glucides et lipides.
Préparation / cuisine: Les pois chiches doublent de volume au cours du trempage, il faut donc prévoir un récipient assez large. Après trempage, les baigner et les placer en masse dans les germoirs 1 à 2 jours. Les pois chiches germés sont prêts à l’emploi dès l’apparition du petit germe. Après récolte, laver et égoutter pour les conserver (maximum une semaine au frais). Les pois chiches germés s’associent avec toutes les salades. La confection de purées (houmous) requiert une légère cuisson de cinq minutes (blanchir ou passer à la vapeur).
Effets: Très énergétiques, les pois chiches sont réputés avoir des effets thérapeutiques sur les affections des voies urinaires et des propriétés vermifuges.

  • Graine de pourpier

Goût: Goût très fin, légèrement sucré.
Aspect: Graine minuscule de couleur noire. Une fois germée, elle produit de jolis germes rosés à pourpres fins.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 0
Nutriment: Peu énergétique, le pourpier est une bonne source de minéraux, en particulier de potassium, magnésium, calcium et fer. Bonne teneur en vitamine C, provitamine A et vitamines du groupe B.
Préparation / cuisine: À cultiver dans les coupelles en verre et consommer quand elles ont atteint le stade d’une ravissante petite forêt pourpre de jeunes pousses. Couper au ras de la grille. Goût très fin, légèrement sucré. Peut se conserver 4 à 5 jours. Toutefois, il vaut mieux les couper en fonction des besoins. Arrosage par brumisation.
Effets: La graine de pourpier est préconisé pour ses effets diurétiques et antidiarrhéiques.

  • Graine de radis rose de chine

Goût: Saveur relevée du radis. Goût prononcé et un peu piquant.
Aspect: Les graines de radis rose de chine sont de taille moyenne d’un vert clair. Graines germées de couleur rose tirant sur le pourpre sont d’une esthétique réjouissante sur les plats qu’elles décorent
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 4
Nutriment: Ils contiennent les vitamines A, B1, B2, C et des minéraux : calcium, fer, zinc, potassium, magnésium, sodium, phosphore.
Préparation / cuisine: Les graines de radis germées, à la saveur relevée du radis, agrémentent toutes les salades. Le développement à la base des germes de petites radicelles blanches ressemblant à un voile de moisissures indique simplement qu’ils ont soif et qu’il importe de les baigner un moment. Tous les radis se conservent 4 à 5 jours.
Effets: Désintoxiquant du foie et draineur des reins, tous les radis ont des vertus décongestionnantes (sphère ORL) et antioxydantes.

  • Graine de radis noir

Goût: Saveur relevée du radis.
Aspect: Les graines de radis noir sont de taille moyenne plutôt marron.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 4
Nutriment: Ils contiennent les vitamines A, B1, B2, C et des minéraux : calcium, fer, zinc, potassium, magnésium, sodium, phosphore riche en potassium, magnésium, calcium, soufre, fer, et vitamines A, B1, B2, B3, B5, B6 et C.
Préparation / cuisine: Les graines de radis noir germées, à la saveur relevée du radis, agrémentent toutes les salades. Le développement à la base des germes de petites radicelles blanches ressemblant à un voile de moisissures indique simplement qu’ils ont soif et qu’il importe de les baigner un moment. Tous les radis se conservent 4 à 5 jours.
Effets: Désintoxiquant du foie et draineur des reins, tous les radis ont des vertus décongestionnantes (sphère ORL) et antioxydantes. Employé pour aider à combattre les désagréments hépatiques et biliaires. Contribue au bon fonctionnement de la vésicule biliaire. Soulage le foie à la suite d’excès ou de déséquilibres alimentaires. Participe à l’élimination des déchets et des toxines. Également reconnu, grâce à ses fibres, comme stimulant du transit intestinal. Combat les radicaux libres, exerce une action calmante sur les voies respiratoires.

  • Graine de radis pourpre

Goût: Saveur relevée du radis, le poivre peut être remplacé avantageusement par les graines germées de radis pourpre.
Aspect: Les graines de radis pourpre sont de taille moyenne.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 4
Nutriment: Ils contiennent les vitamines A, B1, B2, C et des minéraux : calcium, fer, zinc, potassium, magnésium, sodium, phosphore.
Préparation / cuisine: Les graines de radis pourpre germées, à la saveur relevée du radis, agrémentent toutes les salades. Le développement à la base des germes de petites radicelles blanches ressemblant à un voile de moisissures indique simplement qu’ils ont soif et qu’il importe de les baigner un moment. Tous les radis se conservent 4 à 5 jours.
Effets: Désintoxiquant du foie et draineur des reins, tous les radis ont des vertus décongestionnantes (sphère ORL) et antioxydantes le poivre peut être remplacé avantageusement par les graines germées de radis pourpre.

  • Graine de radis daïkon

Goût: Saveur relevée du radis.
Aspect: Les graines de radis daïkon sont de taille moyenne dans les tons chauds, brun rougeâtre. Germes d’un vert pâle et délicat.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 4
Nutriment: Ils contiennent les vitamines A, B1, B2, C et des minéraux : calcium, fer, zinc, potassium, magnésium, sodium, phosphore.
Préparation / cuisine: La graine de radis daïkon germée, a la saveur relevée du radis, agrémente toutes les salades. Le développement à la base des germes de petites radicelles blanches ressemblant à un voile de moisissures indique simplement qu’ils ont soif et qu’il importe de les baigner un moment. Tous les radis se conservent 4 à 5 jours. Peut accompagner les plats cuits et entrer dans la composition de toutes sortes de salades.
Effets: Désintoxiquant du foie et draineur des reins, tous les radis ont des vertus décongestionnantes (sphère ORL) et antioxydantes.

  • Graine de radis trèfle

Goût: Un goût frais, croquant voisin de l’alfalfa.
Aspect: Fine petite graine dans les tons chauds, moutarde, marron ou brun.
Trempage (h): 6 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 3
Nutriment: Contient les huit acides aminés essentiels et les vitamines A et C. Riche en minéraux . calcium, fer, cobalt, iode, magnésium, manganèse, potassium, phosphore, sodium et zinc. Avec l’alfalfa, le trèfle est l’une des graines les plus riches en vitamines B, C, E, provitamines A et minéraux.
Préparation / cuisine: Tremper et rincer puis les placer en tas (2 cuillerées à soupe) au milieu du plateau ; dans un premier temps les arroser à la périphérie du plateau et par la suite, quand le petit germe pointe, répartir délicatement les graines dans le germoir. Après récolte, baigner les graines germées pour éliminer les enveloppes qui se détachent, les sécher soigneusement pour une meilleure conservation de 3 à 5 jours au frais. Se cultivent aussi merveilleusement en coupelle grillagée (quantité : 1 cuillerée à café étalée en une couche après trempage).
Effets: Conseillé en cas de déficit immunitaire. Il régénère le foie et le pancréas. Excellent sédatif et relaxant, il est intéressant pour la prévention des troubles cardiovasculaires.

LES LILIACÉES

Germes d'oignon

  • Graine d’ail

Goût: Saveur typique de la gousse, en plus frais et plus délicat.
Aspect: Petite graine noire.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 13 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Abondance de minéraux : potassium, phosphore, calcium, magnésium, sodium, chlore, soufre, sélénium, manganèse, cobalt, fluor, molybdène, bore, fer, cuivre, zinc, nickel, chrome, iode. Vitamines : provitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, B9, C et E.
Préparation / cuisine: Se consomme à l’état de fines pousses de 3 à 4 cm. Parfaite pour relever les salades, crudités, les plats comme l’ail frais.
Effets: Action anti-athéromateuse, hypotensive, immunostimulante, antibiotique, antibactérienne, anticholestérolémiante, diurétique, antioxydante et protectrice contre certains cancers digestifs. On lui prête aussi une action antitumorale. Perspectives prometteuses en matière de prévention cardio-vasculaire. Effets bénéfiques sur la fluidité du sang. Propriétés antiallergiques.

  • Graine d’oignon

Goût: La graine d’oignon est d’une saveur rafraîchissante pareille à celle de l’oignon adulte.
Aspect: Petite graines noires.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 13 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Bonnes proportions de vitamines A, E, C, B2, B6. Des minéraux : phosphore, calcium, magnésium, fer, zinc.
Préparation / cuisine: Saveur aromatique, idéale pour agrémenter tous les plats. Peut remplacer les tiges de ciboulette dans les salades et crudités.
Effets: Des propriétés antioxydantes, hypoglycémiantes, antibactériennes et qu’il a une action bénéfique sur les systèmes immunitaire et cardiovasculaire.

  • Graine de poireau

Goût: Un bon goût de jeune poireau voir de vert d’oignon avec une saveur légèrement piquante. Ses fines pousse sont d’un beau vert vif
Aspect: Très fine graine noire de forme irrégulière et d’aspect plutôt desséché.
Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 13 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Bonne teneur en fibres. Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, B9, C, E, sels minéraux, oligo-éléments. Le poireau est riche en fibres et en antioxydants.
Préparation / cuisine: La graine se consomme lorsque le germe atteint les 3 / 4 cm. Ils sont très décoratifs et donc parfait pour garnir plats, tartines, toasts… Ils s’utilisent comme la ciboulette pour donner du goût aux salades, crudités…
Effets: Propriétés diurétiques. La graine de poireau est conseillé pour lutter contre les maladies respiratoires et rhumatismales. Il protège la peau et renforce les défenses immunitaires, réduit les risques d’accident cardiovasculaire et connu pour ses vertus détoxifiantes.

LES MUCILAGINEUSES

         

                         Germes de basilic                  

  • Graine de basilic

Goût: Un goût rappelant le pistou et les feuilles de basilic pour un ensemble plutôt doux.
Aspect: Petite graine fine et ovale de couleur brun.
Trempage (h): 2 Temps de germination (j): 17 Arrosage (fois par jour): 2
Nutriment: Riche en antioxydants. Vitamines A, B, C, sels minéraux (calcium, fer, magnésium, potassium) et oligo-éléments (manganèse, zinc).
Préparation / cuisine: Les graines de basilic se cultivent dans des coupelles en verre pour être consommées au stade de jeunes pousses.
Effets: Il facilite la digestion, normalise la pression artérielle et aide à combattre la constipation, les maladies respiratoires, la migraine et l’insomnie. La graine de basilic est recommandée pour ses propriétés antispasmodiques, diurétiques, sédatives.

 

 

Propriétés thérapeutiques des plantes A-Z - materia-medica

Absorbant : qui absorbe des liquides, des gaz ou des acides Adoucissant : qui exerce un effet calmant sur les muqueuses et sur la peau Adsorbant (Antidote) : qui retient ou emprisonne des substances toxiques, puis élimine par les selles, évitant ainsi l'assimilation par l'appareil digestif de la transformation métabolique

http://materiamedica.canalblog.com



 

© Materia-Medica 2018
© Paul Guérin 2018
Droits réservés dans tous pays

22 juin 2019

La Méthode Tryptique - ÉTAPE 3 - Entretien et renforcement - Thériaque de Venise et Immuno

Entretien et renforcement :         

 

                                                  ©materia-medica_THÉRIAQUE DE VENISE

 

La Thériaque de Venise :

Remède à tous les maux (panacée) quelle que soit son utilisation, elle était utilisée jusqu'au 19e siècle. La plus éprouvée, la plus adaptée et la plus célèbre des formulations-savantes de l'Europe. Toutes les cultures ont adapté cette magistrale et sa version réanimée par Maria Treben nous a rejoins modernisée et ultra simplifié sous le nom de l'Élixir du Suédois.
 
En 1628, au cours de la terrible épidémie de peste européenne, quatre voleurs découvrirent comment dé­trousser les victimes sans être eux-mêmes contaminés : ils se frictionnaient le corps, les mains et le visage avec une macération de plantes dans du vinaigre, une potion qui les gardait à l’abri de la contagion. Lorsque les brigands furent arrêtés, ils révélèrent leur secret pour éviter le châtiment. L’histoire n’a pas retenu leurs noms, mais le remède fut appelé « vinaigre des quatre voleurs ». Les malfrats l’avaient tiré de l’Acetum bezoardicum, une recette élaborée au XVIe siècle par des franciscains : à cette époque, le vin et le vinaigre entraient dans de nombreuses préparations médicinales.
La dernière apparition officielle de cette Thériaque fut l'édition de la Pharmacopée de 1884 qui la mentionait comme suit : médicaments polythérapiques utilisés dans la prévention et le traitement des empoisonnements mais aussi comme antidiarrhéïque, antispasmodique, calmant actif contre la peste, elle permettait aux médecins, même avec un diagnostic aléatoire, de tout traiter avec le même produit. 
Spagyrique, la Thériaque de notre apothèque est unique en son genre, car chaque constituant est présent au moins trois fois : les parties aériennes et souterraines sont récoltées en ordre chronologique saisonnier pour en tirer les vertus maximales.
 
L'Immuno :

©materia-medica_IMMUNO

Immuno ( Spagyrique ), le Fer-de-Lance d'un Phytochimiste Immunologue, la Clé-de-Voûte d'un corps bien outillé...

Dans cette fiche, nous tentons de répondre à la question suivante : que peut-on faire pour préserver toute la vigueur de nos défenses immunitaires afin de mieux se prémunir contre les infections et conserver une bonne santé? Il ne sera question ici ni d’allergies, ni de maladies auto-immunes (qui apparaissent lorsque le système immunitaire fait l’erreur d’attaquer un organe ou des tissus sains, comme c’est le cas de l’arthrite rhumatoïde et de la sclérose en plaques).

En biologie, l’immunité fait référence à la capacité qu’a le corps de se défendre contre des substances menaçantes pour son bon fonctionnement ou sa survie. Ces « menaces » peuvent être de 3 ordres :

  • des microbes (virus, bactéries, champignons, parasites),
  • des cellules devenues cancéreuses ou
  • un corps étranger (une écharde, aussi bien qu’un organe greffé).

Il est connu depuis longtemps qu’avec l’âge ou la maladie, l’immunité s’affaiblit et le corps devient plus vulnérable aux infections. Ces dernières deviennent souvent plus fréquentes et plus graves. Une grippe banale peut alors dégénérer en pneumonie et être fatale.

Cela dit, on remarque aussi que certains adultes apparemment en bonne santé et possédant une quantité normale de cellules immunitaires (selon les analyses sanguines) contractent souvent des infections comme le rhume ou la gastroentérite. Au contraire, dans des conditions similaires, d’autres y sont plus résistants. La différence se jouerait essentiellement sur le plan des habitudes de vie. En effet, de nombreuses données provenant d’études épidémiologiques indiquent que l’alimentation, le tabagisme, le sommeil, l’activité physique, le degré de stress, la qualité des relations humaines et le milieu de vie influencent tous la qualité de la réponse immunitaire.

Ainsi, santé et immunité sont étroitement liées : prendre soin de sa santé au jour le jour permet d’améliorer son immunité, et vice-versa.

Si, à un moment donné, le corps a besoin d’un coup de pouce extérieur, on peut avoir recours à diverses solutions additionnelles. Les sections Traitements médicaux et Approches complémentaires présentent les plus communément utilisées.

À quoi sert le système immunitaire?

  1. C’est le système immunitaire qui assure la lutte ponctuelle contre les infections courantes, comme le rhume et la grippe, mais aussi les longs combats contre le «cancer». Avoir un système immunitaire sain est non seulement un gage de santé, mais aussi de vie! Sans système immunitaire, une banale éraflure deviendrait fatale puisque l’éraflure expose nos tissus à une foule de microbes naturellement présents dans l’air, dans l’eau et sur la peau.
  2. Les scientifiques ne connaissent pas très bien les caractéristiques de la réponse immunitaire « optimale ». Toutefois, ils savent que le système immunitaire serait en lien, par un système de communication complexe, avec pratiquement toutes les régions du corps.
  3. Le système immunitaire est votre système biologique constitué d'un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le soi du non-soi. Il est hérité à la naissance, mais autonome, adaptatif et doué d'une grande plasticité, il évolue ensuite au gré des contacts qu'il a avec des microbes ou substances environnementales étrangères au corps.
  4. Ce qui est reconnu comme non-soi est détruit, comme les pathogènes : virus, bactéries, parasites, certaines particules ou molécules « étrangères » (dont certains poisons). Le système immunitaire est responsable du phénomène de rejet de greffe.
  5. On dénombre plusieurs types de systèmes immunitaires parmi les espèces animales, et généralement plusieurs mécanismes immunitaires collaborent au sein d'un même organisme.
Immuno, c'est une Panacée immunitaire adaptogène. Cette formule est une éducatrice organique des mécanismes de défense de l'organisme contre les agents étrangés ( incluant les médicaments et leurs effets secondaires ); elle est conçu, notamment, pour contrer les pathogènes infectieux.
Immuno est un refort orthomoléculaire des cellules, des tissus et des organes modérateurs essentiels à la bonne santé. Il nivelle la balance-santé en stabilisant là où il y a excès et en complémentant là où il y a lacunes.
Immuno, c'est une Panacée adaptogène, un approvisionnement polymorphe ( qui peut prendre une grande variété de formes ).
Une solution 100% biodisponible éducatrice  des mécanismes de défense de l'organisme contre les agents étrangers ( antigènes ), notamment les pathogènes infectieux.
 
Immuno est un renfort orthomoléculaire des cellules, des tissus et des organes modérateurs essentiels à la santé. Cette solution magistrale stabilise la balance santé ( homéostatie ) en ajoutant là où il y a manquements et en modérant là où il y a excès ( adaptogène ).
La cure du Tryptique peut être rénouvellée tous les deux ans pour entretenir le potentiel santé, ou pour restaurer son potentiel santé après une intervention médicale.
Accès thérapeutes :

Materia-Medica-methodetriptique

Pharmacie biologique intégrale - Paul Guérin

https://materia-medica.ca

 

© Materia-Medica 2018
© Paul Guérin 2018
Droits réservés dans tous pays

 

19 juin 2019

La Méthode Tryptique - ÉTAPE 2 - Support et équilibre - Énergie vitale et Microbiotes

Mise en contexte :
Le Tryptique, une expérience empirique rassemblée.
 
Il aura fallut 65 000 heures d'attention soutenue ( que certains appellent ''Recherches'' ) afin de mettre en application une technique 100% passive.
 
Dans le cas du Tryptique ( 3 étapes logiques ) ''passif'' ne désigne pas ''sans effets'' mais plutôt que les solutions ne sont pas la clé d'une restauration du potentiel Santé, mais plutôt que les solutions contiennent le nécessaire pour que le corps lui-même atteigne son potentiel-Santé.
 
L'objectif premier de cette approche est d'en finir avec la Iatrogénie*, avec l'intervention médicale. Sous cet angle, l'Endobiogénie* prend toutes ses lettres de noblesse.
L'Iatrogénèse est l'ensemble des conséquences néfastes sur l'état de santé individuel ou collectif de tout acte ou mesure pratiqué ou prescrit par un professionnel de santé habilité et qui vise à préserver, améliorer ou rétablir la santé.
 
Une maladie, un état, un effet secondaire, etc., sont dits iatrogènes lorsqu'ils sont occasionnés par le traitement médical. En grec, le mot signifie littéralement « provoqué par le médecin » (du grec ancien ἰατρός  / iatros , « médecin », et γένεσις  / genesis , « origine ») , ou par d'autres professionnels de la santé, par exemple par un pharmacien.
 
Dans la francophonie le comité de la santé publique considère comme iatrogènes « les conséquences indésirables ou négatives sur l'état de santé individuel ou collectif de tout acte ou mesure pratiqués ou prescrits par un professionnel habilité et qui vise à préserver, améliorer ou rétablir la santé ».
 
La notion est donc très générale, qualifiant un trouble ou un effet non souhaitable consécutif :
 
  •    à l'intervention d'un médecin ou autre professionnel de la santé, qu'il y ait ou non erreur de traitement
  •    ou à l'utilisation d'un médicament, qu'elle corresponde ou non à son indication habituelle.
Endobiogénie
 
Son objectif et sa finalité est de prendre en compte la fonctionnalité physiologique de l’individu dans son unicité et dans sa globalité, ainsi que dans la relativité des inter-relations dynamiques des différents systèmes qui le constituent.
 
Elle implique la mise en oeuvre d’une approche nouvelle du malade, de la maladie et de la stratégie thérapeutique.
 
L'Endobiogénie considère que le Docteur ne doit pas se borner à traiter la seule maladie, mais qu’il doit aussi prendre en compte le malade en lui-même et face à celle ci.
 
En effet, la maladie n’est pas simplement un accident "déclenché par un seul facteur X", c’est aussi - et d’abord - un signal indiquant que "quelque chose" s’est déréglé dans l’organisme du malade. Elle ne constitue de ce fait que l’expression finale de différents dérèglements physiologiques propres à l’individu.
 
Pour "ramener l’ordre" dans cet organisme qui peut sembler "chaotique", pour lui permettre de se rééquilibrer, de reprendre en main tous les moyens de maintenance assurant sa stabilité et permettant la restitution de l’état antérieur à l’avènement de la maladie, son état d’équilibre fonctionnel, il faut comprendre comment fonctionnent les mécanismes physiologiques qui gèrent ses capacités d’autoprotection et d’autoréparation, et quelles sont les modalités spécifiques de leur dérèglement chez le patient à traiter.
Étape 2 :
Éveil du Dragon, Énergie vitale :

51124300_403520063527063_3887583746689335296_n

La métaphore de l'Éveil du Dragon en dit long, et l'Énergie-vital encore plus. Là où le Samuraï était passif, les potentiels-innés se réveillent, le jardin de la santé a été rendu fertile et le corps s'hydrate des molécules essentielles à sa restauration.
 
Arsenal excessivement difficile à concevoir, l'Éveil du Dragon nécessite au-delà de 36 mois de préparations: La Spagyrie, donc non-pas la partie active d'une essence médicinales isolée, mais bien l'entier séparé en son plein-potentiel curatif et énergétique puis rassemblé en fait une solution digne des Alchimistes, aucun raccourci.
 
Les Chinois disent: ''Ce qui nécessite du temps le Temps respecte''...
 
Le Dragon, contrairement au folklore européen, est le symbole de l'énergie dormante aux fonds de l'Océan et il expulse de l'eau. Sa venue: Mousson, pluies, hydrate et nourrit la terre nourrissière et donne regain à la Vie; tout est dit.
Toutes les fonctions du corps sont rendu possibles grâce aux tâches accomplies par l'Intestin. C'est le quartier-général, l'absolu approvisionneur en matière-première et toute fonction doit initialement passer par lui.
 
Le travail de toutes ses possibilités est accompli par sa population-microbienne: les Microbiotes: 300 milliards d'employés.
 
Vous voulez tonifier votre Santé, vous voulez corriger, restaurer, récupérer et gérer votre capital physiologique, le Microbiotes en équipe avec l'Éveil du Dragon et l'autorectification de la Vie fait ses preuves.
Les microbiotes intestinaux

50881535_545918395886800_7733400585692512256_n

 
Le corps abrite un surprenant organe. On n’a pas conscience de son existence car, contrairement au cœur ou à l’estomac, on ne le «sent» pas et on ne peut pas le palper. Pesant entre un et deux kilos, il joue pourtant un rôle crucial dans l’équilibre des fonctions physiologiques et il est impliqué dans diverses maladies. C’est le microbiote intestinal qui, sous la loupe des chercheurs et médecins, n’en finit pas de révéler ses trésors. Cette flore intestinale, comme on l’appelait auparavant, est constituée de 100 000 milliards de bactéries – dix fois plus que le nombre de cellules du corps ! Des micro-organismes inoffensifs avec lesquels l’être humain a évolué et qui vivent en parfaite symbiose avec lui.
Responsables des ballonnements, des flatulences et autres gargouillements, les bactéries grouillent dans notre système digestif et jouent aussi un rôle fondamental dans la santé humaine. Elles composent ce que l'on appelle la flore intestinale.
Chacun de nous en abrite des milliers de milliards dans son intestin. On estime ainsi que notre corps contient dix fois plus de bactéries que de cellules humaines !
Accès thérapeutes :

Materia-Medica-methodetriptique

Pharmacie biologique intégrale - Paul Guérin

https://materia-medica.ca
© Materia-Medica 2018
© Paul Guérin 2018
Droits réservés dans tous pays

18 juin 2019

La Méthode Tryptique - ÉTAPE 1 - Nettoyage en profondeur - Samourai et Antidoute

Le Tryptique, une expérience empirique rassemblée.

MATERIA MEDICA_Tryptique

 
Il aura fallut 65 000 heures d'attention soutenue ( que certains appellent ''Recherches'' ) afin de mettre en application une technique 100% passive.
 
Dans le cas du Tryptique ( 3 étapes logiques ), «passif» ne désigne pas « sans effets » mais plutôt que les solutions ne sont pas la clé d'une restauration du potentiel Santé, mais plutôt que les solutions contiennent le nécessaire pour que le corps lui-même atteigne son potentiel Santé.
 
L'objectif premier de cette approche est d'en finir avec la Iatrogénie*, avec l'intervention médicale abusive. Sous cet angle, l'Endobiogénie* prend toutes ses lettres de noblesse. L'Iatrogénèse est l'ensemble des conséquences néfastes sur l'état de santé individuel ou collectif de tout acte ou mesure pratiqué ou prescrit par un professionnel de santé habilité et qui vise à préserver, améliorer ou rétablir la santé.
 
Une maladie, un état, un effet secondaire, etc., sont dits iatrogènes lorsqu'ils sont occasionnés par le traitement médical. En grec, le mot signifie littéralement « provoqué par le médecin » (du grec ancien ἰατρός  / iatros , « médecin », et γένεσις  / genesis , « origine ») , ou par d'autres professionnels de la santé, par exemple par un pharmacien.
 
Dans la francophonie le comité de la santé publique considère comme iatrogènes « les conséquences indésirables ou négatives sur l'état de santé individuel ou collectif de tout acte ou mesure pratiqués ou prescrits par un professionnel habilité et qui vise à préserver, améliorer ou rétablir la santé ».
 
La notion est donc très générale, qualifiant un trouble ou un effet non souhaitable consécutif :
  •    à l'intervention d'un médecin ou autre professionnel de la santé, qu'il y ait ou non erreur de traitement
  •    ou à l'utilisation d'un médicament, qu'elle corresponde ou non à son indication habituelle.
Endobiogénie
 
Son objectif et sa finalité est de prendre en compte la fonctionnalité physiologique de l’individu dans son unicité et dans sa globalité, ainsi que dans la relativité des inter-relations dynamiques des différents systèmes qui le constituent. Elle implique la mise en oeuvre d’une approche nouvelle du malade, de la maladie et de la stratégie thérapeutique.
 
L'Endobiogénie considère que le Docteur ne doit pas se borner à traiter la seule maladie, mais qu’il doit aussi prendre en compte le malade en lui-même et face à celle ci.
 
En effet, la maladie n’est pas simplement un accident « déclenché par un seul facteur X », c’est aussi - et d’abord - un signal indiquant que « quelque chose » s’est déréglé dans l’organisme du malade. Elle ne constitue de ce fait que l’expression finale de différents dérèglements physiologiques propres à l’individu.
 
Pour « ramener l’ordre » dans cet organisme qui peut sembler « chaotique », pour lui permettre de se rééquilibrer, de reprendre en main tous les moyens de maintenance assurant sa stabilité et permettant la restitution de l’état antérieur à l’avènement de la maladie, son état d’équilibre fonctionnel, il faut comprendre comment fonctionnent les mécanismes physiologiques qui gèrent ses capacités d’autoprotection et d’autoréparation, et quelles sont les modalités spécifiques de leur dérèglement chez le patient à traiter.
Étape 1 : Neuf Samourai et Antidoute
  • Neuf Samurai :
Solution-savante, premier volet du Tryptique en 3 étapes incontournables à qui vise la restauration du plein potentiel-Santé: Le Samuraï, c'est la préparation-terrain et la détoxification sans laquelle aucune correction n'est possible.

©MATERIA MEDICA_Neuf Samourai

 
Le Samuraï, cinquième-génération, est constitué de 11 champignons-médicinaux d'origine forestière.
 
Inspirée de formules millénaires en Asie, jadis réservées aux Empereurs et aux grands Seigneurs, la Mycothérapie, ou médecine dont le remède comprend des champignons-médicinaux, est le fondement-même des plus grands remèdes de la planète.
 
Préparation magistrale en extraits-liquides, le Samuraï est une solution de galénie-ordonnée, harmonisée, 100% biodisponible. Elle fait la promotion d'un nettoyage en profondeur et expulse du corps les déchets et cellules indésirables, inutiles, cellules anarchiques dites « cancéreuses », ainsi que les cellules affaiblies ou mortes.
  • L'Antidoute : 
L'Antidoute, est un antidote et lieutenant par exellence pour s'assurer que le Samuraï maximise tout son potentiel physiologique.
L'Anti-doute est un Adaptogène-polymorphe. Un Adaptogène n'est pas une solution mais contient la matière essentielle pour que l'organisme atteigne son potentiel selon ses priorités; polymorphe, ou multi-formes, explique ce potentiel, tel un caméléon biochimique.

©MATERIA MEDICA_POTENTIELS ANTIDOUTES

Anti-doute, signifie que protéines ( Acides-aminés ) Minéraux et Vitamines se retrouvent tous simultanément là où ils sont essentiels à la restauration-Santé
 
  • Potentiel-protéine : Les Acides-aminés comprisent dans la solution ont un potentiel biochimique de 35 000 protéines. Celles-ci sont des molécules biologiques complexes présentes dans toutes les cellules vivantes. Les Acides-aminés qui la composent régulent l'expression-génétique, ils assurent la structure des tissus et la transmission de l'harmonie cellulaire.
  • Vitamines : Substances organiques nécessaires au métabolisme d'un organisme vivant. Les vitamines sont indispensables à la syntèse des enzymes et des hormones dont dépend la Vie.
  • Minéraux : Ils représentent environ 5% du corps humain. Ceux-ci contribuent à l'intégrité de sa structure ( le squelette, par exemple ) à la contraction-musculaire, à la conduction du système nerveux et à l'équilibre hydrique ( hydratation,  réchauffement et refroidissement du corps )

© Materia-Medica 2018
© Paul Guérin 2018
Droits réservés dans tous pays